Amour

LA FOI

La foi. 

 

Ce mois ci, après plusieurs mois d'absence sur le blog, et je m'en excuse, je ressens le besoin de vous parler de la foi. 

Quest-ce que la foi ? 

En recherchant sur google, la définition de la foi je trouve ceci : 

"Assurance donnée d'être fidèle à sa parole, d'accomplir exactement ce que l'on a promis."

Pour moi avoir la foi c'est surtout le fait de savoir avec une grande certitude que dieu existe, quelque soit la manière dont on le nomme on sait avec certitude qu'il y a au dessus de nous une puissance qui est au commande. Nous sommes comme canal du divin. L'accomplissement de soi passe par le fait d'honnorer dieu, la puissance divine en tout temps. 

Parfois, mêlé entre doute et peur malgré notre foi nous manquons simplement de confiance en nous pour aller vers ce que nous voulons réellement. 

Ceux qui ont une grande foi en la puissance supérieur, savent énormément, comprennent facilement ont des vérités, voient la vérité. donc cesser de douter de vous. 

Combien cela vous coûte chaque jour de douter de LA parole ? 

Pour moi le plan est divin pour tous, nous avons simplement à accepter ce qui est .(Le présent) et transformer ce que nous ne voulons plus.  

Quoiqu'il arrive, que vous doutiez ou pas, que vous ayez peur ou pas le plan est en marche ce que dieu à prévu sera, donc allez y, soyez vous même. 

Le fais de croire en soi est pour moi aussi une manière d'honnorer dieu, le divin, la puissance supérieur. Il nous à créé comme nous sommes, la première manière de l'honnorer est de prendre soin de nous même et de nous accepter nous même tel que nous sommes, avec nos qualités et nos défauts, avec nos points forts et nos points faibles.  

 

La foi est pour moi un paradis, m'ayant évité bien des mésaventures dans ma vie, et surtout m'ayant apporté énorment de positif, de lâcher prise ET de rêves colorés. 

Un homme à dit un jour, ton coeur ne te permets pas de rêver ce que tu n'es pas capable d'accomplir. 

J'y crois fermement, car au fond de nous même malgré les critiques, les jugements que nous avons parfois rapporté du passé, nous connaissons nos rééls compétences, et quand notre coeur nous dit je veux telle ou telle chose, je veux voyager , je veux m'envoler, je veux me sentir sereine au quotididen c'est que nous savons que nous pouvons. 

Avec la foi il n'y à pas vraiment de comment puisque quand nous marchons nous ne demandons pas sans cesse à nos pieds ou à notre cerveau comment fais-tu les choses. Simplement nous faisons. 

Pour la réalisations de nos rêves l'être humain se sent parfois vulnérable, et trop souvent par rapport aux autres, aux jugements qu'ils ont de nous aux mépris, aux critiques. Avancons vers ce que nous avons promis à Dieu et le reste viendra, en acceptant simplement que certains s'éloignent de nous et que d'autres viennent ou reviennent. Que ce n'est pas toujours facile mais que cela peut l'être plus on avance, plus on évolue, plus en grandit à l'intérieur de nous même.  

Le dissernement 

Faire preuve de dissernement c'est aussi parfois laisser tomber les blessures du passer pour accepter ce qui est réellement au présent c'est disserner que les blocages de l'enfance, les risques du passé ne sont plus présent. Et encore une foi(s) nous revenons dans la confiance, que dieu guerri chacune de nos blessures. Cela est fait parfois tellement rapidement que nous ne le voyons pas. Ouvrons donc nos yeux, nos oreilles et laissons parler notre coeur. 

Le fait aussi de faire preuve de dissernement c'est aussi savoir que rien n'arrive par hasard, que chacun fait possiblement de son mieux pour aller vers ce qui est bon pour lui même et donc que ce n'est pas forcément contre nous mais pour lui même. 

Cela vous permet à vous aussi de penser à faire les choses pour vous même avant de faire pour les autres; cela passe avant tout par le fait d'être soi pour soi avant d'être soi pour les autres. 

Les textes sacrés nous demandent de tout remettre dans la main de dieu, tout ce qui est ou devient trop lourd à porter pour nous même. 

Avoir la foi c'est aussi et toujours croire que nous sommes entouré, accompagné, protégé et aidé quand nous en avons besoin et avant même que nous le demandons. 

Sincèrement si j'ai clairement un message à vous faire passer combiné votre confiance et votre foi et vous avez tout gagner c'est cela pour moi la réussite personnelle. 

 

Il n'y a pas de complication simplement le fait de croire en dieu, l'univers ou ce que vous voulez . et le fait d'exister, c'est accepter d'être soi même qu'on soi aimé par les autres ou non, qu'on plaise aux autres ou non. Tant que nous respectons le createur. 

 

La confiance

En qui ? en quoi ? Comment ? 

La définition de la confiance donné sur google est : 

"Avoir l'assurance et le sentiment de sécurité quand on se fie à nous même." 

Mais me direz vous les textes nous demandent de nous fiez à la puissance supérieur, à dieu. 

Oui mais souvennons nous toujours les amis que dieu est notre créateur, il dit nous avoir fait à son image et pour autant chaque être humain est unique. 

Donc en nous fiant véritablement à nous même nous faisons confiance à notre créateur, dieu. 

Nous sommes comme les petales d'une fleurs, sur terre, chaque petale est unique, authentique et différent les uns des autres et pourtant enssemble cela forme une merveilleuse fleur, une abondance, une joie, un éclat tout ce qui représente donc dieu, la beauté, l'amour, la positivité. 

En se donnant notre réelle valeur, nous avons forcément plus confiance en nous et nous savons que nous pouvons mettre dieu devant nous en tout temps. 

Sachez que dieu n'a pas créé l'être humain pour que nous soyons seul et isolé. 

Dieu ne nous a pas créé pour que nous nous jugions les uns les autres, puisque nous pouvons nous aimer sans condition et choisir à qui nous donnons notre amour.  

Dieu ne nous à pas créé pauvre puisque nous avons un coeur et un cerveau, donc une richesse de base. 

Dieu ne nous à pas créé vieux puisque nous grandissons et évoluons. 

Dieu ne nous à pas créé malade, puisqu'il nous à donner un corps, une protection de base. 

Quoiqu'il arrive mettez votre confiance en dieu et vous retrouverez une grande confiance en vous. 

J'aime dire aux belles personnes que je coach de croire en dieu qui est LE père, et s'il est LE père il ne sera jamais inférieur à nous. Si nous à notre niveau d'être humain nous savons pardonner, donner de l'amour, cela signifie qu'il peut encore plus que nous. Il a à son niveau encore plus d'amour pour nous, encore plus de foi en nous que nous en avons nous même, et sait encore mieux nous pardonner. Donc pardonnez vous, vous même de vous être abandonné, rejetté parfois quand lui même ne vous à jamais laissé tomber, ne nous reniera jamais et qu'il nous portera sur ses épaules en toute circonstance.

Décidez de faire toujours le bien en vous et autour de vous quelque soit la pierre, ou le rocher qu'on vous jette. 

Tout arrive à point à qui sait attendre! Un jour vous aurez vos réponses et vous saurez redonner du sens à votre vie. 

 

 

La méfiance

Nous parlons de foi de confiance, d'estime de soi parlons également de la méfiance qui elle s'oppose à la confiance. 

Si dieu, LE père, le créateur devait se présenter à vous aujourd'hui seriez vous dans la méfiance, auriez vous encore peur de ce qui est de ce qui se passe, de vous connaître et reconnaître en toute situation ? Auriez vous encore peur des jugements des autres à votre égard ou sauriez vous avec une grande certitude qu'il vous féliciterai votre parcours, que s'il devait se présenter devant vous qu'auriez vous à vous faire pardonner ? n'aurait-il pas laver vos pêcher en un regard, en une seconde. 

Seriez vous sincèrement dans la méfiance ? ou plutôt dans la confiance ? 

Imaginez un père d'amour qui vous tient par la main en tout temps en toute occasion, il vous laisse faire les expériences que vous souhaitez faire sans jamais vous laisser tomber ou aller dans ce qui n'est pas bon pour vous. 

Et clairement à ce moment précis tout devient clair, tout devient Amour en vous même et clairement vous sortez de toute méfiance , il est au dessus de nous... ne l'oubliez jamais. 

Comme à l'image de nos enfants quand ils ont appris à marcher seul, nous leur avons toujours tenu la main jusqu'à ce qu'ils prennent leur envol, nous disent "c'est bon je suis prêt".

Dieu ne nous donne jamais ce que nous ne pouvons supporter ! 

En mangeant ils se sont sali, on fait avec les mains, les deux, la gauche, la droite, jusqu'à ce qu'ils trouvent ce qui est mieux pour eux et nous les avons accompagné dans leur apprentissage, soutenu, aimé. 

Donc nous n'avons plus aucune méfiance à avoir dieu le créateur est encore plus que nous. Nous n'avons plus à nous opposer à cela. Merci 

 

Je vous remercie de votre présence sur mon blog. 

Audrey SOUMBO MATHIAS; 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !